Respect du port du masque : les agents de sécurité en première ligne


Avec l'extension du masque obligatoire, les agents de sécurité sont particulièrement mobilisés. Et les incivilités se multiplient. Ils sont aussi en première ligne...mais pour faire respecter le port du masque. Les agents de sécurité sont particulièrement sollicités depuis le déconfinement et les nouvelles mesures d'obligation du port du masque.


Les altercations autour de ce dispositif de protection se multiplient depuis plusieurs semaines dans l'Hexagone. En première ligne, les agents de sécurité chargés de faire respecter la consigne gouvernementale à l'entrée des magasins ou des bars de nuit. Régulièrement, ils sont la cible de clients mécontents refusant de respecter l'annonce du gouvernement qui a rendu obligatoire le port du masque dans les espaces clos. 

Le plus souvent, les agressions se limitent à des insultes ou des menaces. Mais il arrive parfois que la situation dégénère.


" C'est usant psychologiquement de s'adapter en permanence"

Les agents de sécurité sont souvent démunis face à ces comportements violents. La loi leur interdit en effet d’utiliser la force pour empêcher l'accès. Ils font avec les armes qu’on leur donne... à savoir le dialogue. Avec les tensions liées au respect des règles sanitaires, les agents de sécurité sont de plus en plus demandés. En région parisienne, plusieurs laboratoires de test au Covid-19 ont fait appel à eux.

"On a vraiment des difficultés à faire comprendre aux gens que c'est obligatoire de porter le masque, il faut insister, confie un agent de sécurité . Dernier exemple : dans le magasin de bricolage, une personne rentre sans masque, je lui demande de le mettre, il finit par le mettre puis il crie 'ça sert à rien et vous servez à rien !'"
10 vues

ARES UNIFORM

79, Rue Gambetta

60100 Creil

Mail : contact@aresuniform.fr

Restez connecté

Protection des données personnelles
Recrutement

© 2019 ARES UNIFORM ® - Tous droits réservés